Les 12 questions à se poser avant de faire une demande de devis

questions

En tant que professionnelle du développement web, la question que l’on me pose le plus souvent par rapport à mon métier est « Combien coûte un site web ? ». C’est une question à laquelle je ne peux évidemment pas répondre tant le concept de « site web » est vaste. J’ai donc décidé d’écrire un article complet sur le sujet. Vous voulez faire créer un site ou faire une refonte de votre site actuel, mais vous ne savez pas par où commencer  ? Cet article est fait pour vous, et vous permettra de répondre aux questions que vous poserons forcément les prestataires pour vous réaliser un devis !

 

1- Comment qualifier mon projet de façon globale

Qualifier son projet, c’est se poser la question « pourquoi je veux un site internet (ou pourquoi le refondre) ? »

– Est-ce juste un travail graphique ? Vous voulez moderniser votre site , refaire le logo, changer de charte ou créer une charte graphique et/ou une identité visuelle pour un site à venir ?

– Est-ce un travail de développement ? Vous voulez ajouter ou modifier des fonctionnalités sur un site existant ou faire développer un site ?

– Les deux ?

Cela semble évident, pourtant beaucoup de personnes ne se posent pas ces questions. Ces points ne sont pas compris d’office dans les devis que vous pourriez recevoir.

Si il s’agit d’une refonte, la première chose à donner à votre interlocuteur/interlocutrice est bien entendu l’url du site existant avec un explicatif de toutes les modifications que vous aimeriez y apporter.

 

2- De quel type de site ai-je besoin ?

Cette question va de pair avec la question précédente : de quoi avez-vous réellement besoin ? Cette question est importante, il va s’agir pour le prestataire de déterminer l’outil le mieux adapté pour répondre à vos besoins de la manière la plus efficace.

  • Vous désirez promouvoir votre entreprise, son image de marque, présenter vos produits/vos services ? Vous avez besoin d’un site vitrine
  • Vous voulez un site pour faire de la vente en ligne ? Vous avez besoin d’un site e-commerce
  • Vous voulez fournir de l’information sur un/des sujet(s) ? Vous avez besoin d’un blog
  • Vous voulez permettre aux internautes de trouver un produit  ? Vous avez besoin d’un site de mise en relation (annuaire, comparateur…)
  • Vous voulez réunir des personnes et leur permettre d’échanger sur un thème ? Vous avez besoin d’un réseau social

 

3- Quelle(s) technologie(s) ?

Avez-vous déjà un site existant ? Si oui, voulez-vous utiliser la même technologie ou partir sur autre chose ?

Sinon, vous poser la question du type de technologie que vous souhaiteriez sur le long terme ?

Si vous n’avez aucune idée ou connaissance dans ce domaine, demandez à votre prestataire de justifier le choix de la technologie utilisée. Il est déconseillée d’utiliser des outils propriétaires. Un prestataire pourrait par exemple vous proposer d’utiliser un outil « fait maison » qui vous reviendrait moins cher à l’achat initial, mais vous seriez ensuite bloqué avec cet outil, et les mises à jour ou ajout de fonctionnalités vous empêcheraient de changer de prestataire.

Assurez-vous de rester propriétaire du code de votre site internet, quelque soit la technologie utilisée.

 

4- Combien de pages comportera mon site ?

Pour répondre à cette question, il faudra se poser la question du cheminement de l’internaute sur le site : une fois sur la page d’accueil, de combien de choix dispose t’on  ? Ces choix nous font-ils arriver sur une page où il y a d’autres choix ? De là, vous pourrez établir l’arborescence de votre site. C’est une étape cruciale pour le prestataire : elle va permettre de créer la charte graphique de votre site internet.

workstationCette question est importante, surtout pour les gros sites avec beaucoup de contenu. Penser l’arborescence de votre site va vous permettre de bien organiser celui-ci et donc de fidéliser plus d’internautes ! Si le parcours pour accéder à une information est trop fastidieux, beaucoup se lasseront. De même, une personne arrivant sur une page de votre site depuis un site tiers arrivera t’elle à trouver/sera t’elle redirigée facilement vers les autres pages avec des thématiques communes ? Ou va t’elle quitter votre site après avoir pris connaissance de l’information ?

Mettre en place une arborescence efficace permet aussi d’améliorer son référencement naturel :  Plus votre site aura une hiérarchie complexe, moins il sera bien référencé par les moteurs de recherche : prévoyez dans l’idéal 2 niveaux, au maximum 3 niveaux de menu sur votre site.

Pour les sites complexes, il peut être difficile d’établir le nombre de pages. Dans ce cas, prenez une feuille, et listez dessus tout ce que vous désirez voir apparaître sur votre site. Après quoi, si il y a beaucoup d’éléments, il va falloir les regrouper par un thème commun. Petit à petit vous verrez se dessiner les thématiques de votre site et il vous sera alors plus simple de déterminer le nombre de pages.

 

5- Quelles sont les fonctionnalités que je souhaite avoir sur le site ?

Une fois l’arborescence de votre site bien définie, il vous faudra détailler chaque fonctionnalité par page listée précédemment. Cela peut aller assez vite s’il s’agit juste d’une page informative ou une page de contact, mais dans certains cas, cela permettra à la personne qui étudiera votre devis de mieux cerner ce que vous attendez. Trop nombreux sont les projets, où l’on se rend compte seulement le site livré qu’il y avait une incompréhension sur la finalité d’une page.

Prenons un exemple simple et concret, la page de contact. Il peut s’agir :

  • D’une simple page informative avec vos coordonnées, et, pourquoi pas, une carte pour situer votre activité
  • D’un formulaire de contact simple qui envoie un mail
  • D’un formulaire de contact avancé qui, selon les paramètres sélectionnés, envoie un mail à un service spécifique de votre société

Si pour une simple page de contact il est possible d’imaginer des fonctionnements bien différents, imaginez ce qu’il est possible de faire lorsque l’on nous demande : « j’aimerais un site e-commerce. »

 

6- Est-ce que je souhaite mettre en place un paiement ?

Une fonctionnalité qu’il est important de détailler, notamment pour le commerce en ligne, est le paiement. Si vous souhaitez mettre en place une boutique, ou un site proposant des abonnements à des services, vous n’aurez pas les même besoins. Pour bien choisir la méthode de paiement il faut encore se poser quelques questions :

  • Avez-vous pris contact avec votre banque ?
  • Avez- vous évalué le coût ?
  • Quels moyens de paiement avez-vous envisagé ?
  • Avez-vous besoin de mettre en place des abonnements ?

Autant de questions qui permettrons de choisir la plateforme de paiement la mieux adaptée à votre projet.

 

7- Sur quels types de support mon projet doit-il être visible ?

notebook-647761_1280L’une des grandes révolution du web de ces dernières années est la multiplication des supports. Désormais un site internet se doit d’être « responsive » (facilement accessible sur toutes les tailles d’écran) : en effet, aujourd’hui ce sont plus de 50% des internautes qui naviguent sur mobile. Mais selon votre projet, il peut être intéressant de se poser la question : « Sur quel support mon site sera le plus utilisé ? »

Il vous faudra alors peut être mettre plus l’accent sur le responsive de votre site ou même mettre en place une version mobile à part entière. Dans certains cas, développer une application mobile peut être une alternative intéressante pour fidéliser les internautes et proposer des services plus avancés.

 

8- Ai-je besoin d’un hébergement et/ou d’un nom de domaine ?

Un site internet a besoin d’être « déposé » quelque part ( sur un serveur web) et a besoin d’une adresse (nom de domaine) pour qu’il soit accessible sur internet. Il existe de nombreux fournisseurs qui proposent des services très variés à des tarifs qui le sont tout autant.

  • Ai-je vérifié la disponibilité du nom de domaine ? Avant de démarrer votre projet, commencez par vous demander quelle sera l’adresse de votre site internet. Plus le nom sera court et moins vous aurez de chance de trouver un nom de domaine disponible. Certaines sociétés sont spécialisées dans l’achat et la revente de nom de domaine, alors si votre nom de domaine est libre réservez le !
  • L’efficacité ? (relation avec le site, le coût ?) La machine qui hébergera votre site internet aura-t-elle besoin de beaucoup de puissance ? Si vous avez besoin d’un simple site vitrine peut être pas, mais si vous voulez héberger et convertir des vidéos ou développer un réseau social, vous aurez besoin d’un serveur robuste et d’une personne (admin serveur) capable d’assurer la maintenance de celle-ci.

 

9- Ai-je besoin d’améliorer ma visibilité sur le web ?

SEOLa réponse à cette question est probablement oui, à moins que vous ayez besoin de développer un intranet où la visibilité sur le net n’est pas requise. La véritable question serait plutôt quels moyens dois-je mettre en place pour augmenter ma visibilité et à quel coût ?

Mais qu’est-ce que la visibilité sur internet ? Aujourd’hui cela se résumé principalement à remonter dans les moteurs de recherche (Google en priorité) pour certains mots clefs. Il est important de se définir des objectifs à ce niveau pour enrichir le contenu de votre site en conséquence.

Le référencement est devenu un métier à part entière : l’expertise SEO (pour Search Engine Optimization) s’est complexifié ces dernières années à cause de la concurrence mais aussi par la précision des moteurs de recherche qui vont analyser dans les moindres détails le contenu de votre site internet.

Pour se faire connaître sur la toile vous avez plusieurs pistes :

  • Le référencement dit naturel : avec un site bien optimisé, le temps sera ensuite votre allié. Plus il y aura de liens vers votre site internet et plus celui-ci sera reconnu comme important par les moteurs de recherche.
  • Mettre en place une campagne de pub : vous pouvez promouvoir votre site internet en achetant des bandeaux de publicité qui seront affichés sur d’autres sites.
  • Ne négligez pas les réseaux sociaux, de plus en plus de recherche sont faites sur les réseaux sociaux et le bouche à oreille y marche très bien (Attention car ce sont les critiques négatives qui se propagent le mieux).

 

10- Quel est mon budget ?

Il est important de bien définir son budget, c’est lui qui fixera les limites de votre site internet. Pour de gros projets, il est conseillé de procéder en versions afin de limiter les risques. Proposez à vos internautes les fonctionnalités de base pour tester votre service et faites ensuite développer le reste une fois vous être assuré de la viabilité de votre projet. Pour des projets de moindre envergure annoncez votre budget rapidement, cela permettra de choisir rapidement des solutions adaptées à votre portefeuille.

 

11- Dans combien de temps ai-je besoin d’un site fonctionnel ? 

Si vous avez répondu à toutes les questions précédentes, nous devrions pouvoir vous proposer un devis précis en terme de coût. Mais un dernier point reste à définir : la date de livraison.

Il est peu probable que vous trouverez un prestataire qui sera disponible pour démarrer immédiatement votre projet, surtout si il s’agit d’un gros projet. Il vaut mieux s’y prendre environ 2/3 mois à l’avance, les prestataires ont souvent des plannings remplis au minimum pour ce temps-là, et il sera difficile de trouver une personne qui peut étudier votre projet, vous proposer un devis (la réalisation d’un devis prend plusieurs heures, voir jours, pour les gros projets, et 1h environ pour les petits) et une date de démarrage pour la semaine suivante.

 

12- Mon site sera t’il amené à changer ? 

Vous voulez pour l’instant un site vitrine pour une question de budget et/ou de temps de réalisation mais vous voudriez le faire évoluer ? Il faut bien faire attention à la mentionner lors de votre demande car cela va jouer sur la technologie à utiliser. Si le prestataire n’a connaissance que de votre souhait premier de faire un site vitrine et non des évolutions futures à adapter, il y a de fortes chances que celui-ci vous propose d’utiliser un CMS tel que WordPress ou Joomla. Cependant, il sera très difficile et pas du tout optimisé de développer ensuite sur ces CMS des grosses fonctionnalités.

Donc si vous désirez procéder par étapes, il va falloir lister dès le départ toute les fonctionnalités dont vous aurez besoin, et définir les différentes étapes de réalisation.